Le merveilleux ! Quel doux nom ! C'est un dessert à la meringue et au chocolat recouvert de chantilly et de copeaux de chocolat sur lequel je bavais depuis longtemps ! Enora Norrett aux pays des gourmandises (qui a une version de Merveilleux choco blanc & framboises) et Mag Cuisine m'ont fait saliver pendant quelques mois ! C'est un dessert assez facile à réaliser mais très long ! Voilà donc pourquoi je ne me lançais pas ! Aujourd'hui c'est chose faite et je ne le regrette pas, c'est une tuerie, un régal ! 
Voici la recette que j'ai trouvé sur le N° 5 du magazine "Pâtisserie Femme Actuelle".

 

SAM_1228

 

 

Pour la meringue :

4 blancs d’œufs

100 g de sucre

100 g de sucre glace

1 cuil. à c de café en poudre (facultatif)

 

Pour la ganache au chocolat :

200 g de chocolat noir

20 cl de crème liquide entière

 

Pour la chantilly :

20 cl de crème fleurette

30 g de sucre

½ cuil. à c de vanille en poudre

 

Pour la finition :

150 g de chocolat noir

60 g de noisettes concassées

 

 

MERVEILLEUX

 

•Commencer par préparer les noisettes torréfiées : Allumer le four à 150° (th 5).

•Répartir les noisettes concassées sur une plaque de cuisson recouverte de papier sulfurisé et enfourner pour 15 min. Réserver dans un bol.

 

•Préparer les meringues : Baisser le four à 100° (th 3-4).

•Dans un grand saladier, fouetter les blancs d’œufs. Lorsqu’ils commencent à « mousser », ajouter le sucre petit à petit tout en fouettant. Arrêter de battre lorsqu’ils sont bien fermes.

•Ajouter, sur les blancs d’œufs, le sucre glace et le café en poudre en mélangeant doucement à l’aide d’une spatule.

•Verser cette meringue dans une poche munie d’une douille lisse.

•Sur une plaque de cuisson recouverte de papier sulfurisé, dresser 12 disques de 6 cm de diamètre et de 2 cm d’épaisseur.

•Enfourner pour 2 h. Laisser ensuite les meringues refroidir totalement dans le four éteint entrouvert avant de les retirer.

 

•Pendant que les meringues cuisent, préparer la ganache au chocolat : Porter la crème à ébullition dans une casserole.

•Verser la crème bouillante sur le chocolat cassé en petits morceaux dans un saladier.

•Mélanger doucement avec un fouet jusqu’à ce que le chocolat soit complètement fondu et la ganache lisse et homogène.

•Placer au frigo pour 1 h.

 

Pour le montage : Mettre la ganache bien froide dans une poche munie d’une douille cannelée ou lisse.

•Avec la ganache, garnir la moitié des meringues (totalement refroidies) en formant une spirale qui part du centre. Parsemer généreusement de noisettes

•Recouvrir avec les meringues non garnies en appuyant légèrement pour bien les souder. Réserver au frigo.

 

•Fouetter la crème fleurette en chantilly. Dès qu’elle commence à « mousser », incorporer le sucre petit à petit en fouettant et finir avec la vanille. Continuer de fouetter jusqu’à ce que la chantilly soit ferme.

•A l’aide d’une spatule, étaler la chantilly sur le pourtour des merveilleux puis le dessus et le dessous. La crème doit recouvrir uniformément  les merveilleux.

•Rouler délicatement les merveilleux nappés de chantilly dans des copeaux de chocolat en prenant soin de bien répartir l’enrobage. Parsemer à la main des copeaux aux endroits les plus dégarnis.

•Le merveilleux est très fragile, le déplacer avec précaution en s’aidant d’une spatule pour le poser sur une assiette ou le déposer sur une caissette pour faciliter sa manipulation.

•Conserver au frigo. Servir dans les 6 h après sa fabrication.

 

SAM_1227

SAM_1230